Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 22:20

Résumé :
Quand sa soeur débarque à Sedan et lui confie pour quelques semaines son fils de 13 ans, Vincent se sent piégé. Ce solitaire a rompu depuis longtemps avec sa famille et affiche un goût modéré pour les enfants, même s'il entraîne les jeunes footballeurs de la ville.

Comment s'y prendre avec ce neveu qui fuit tout contact et passe la nuit à jouer aux échecs ?

Et comment Léonard va-t-il réagir face à cet oncle inconnu, lui qu'un simple imprévu, geste ou parole, peut faire totalement paniquer ?




Je remercie Babelio et les éditions Flammarion pour cette lecture et la rencontre organisée avec l'auteur, qui m'a permis de préciser quelques points de cette chronique

C'est l'histoire de Vincent, un homme désabusé par la vie. Il se sent seul, coupé de tout et tournant le dos à sa famille. Un soir, sa soeur avec qui les rapports sont tendus, débarque chez lui pour lui laisser son enfant pendant quelques temps. Cet enfant, Léonard, souffre du syndrome d'Asperger et est assez renfermé sur lui-même. En essayant de faire sortir Léonard de son monde, Vincent va donner un nouveau sens à sa vie...


Alain Gillot est à la base scénariste et journaliste. Il a également réalisé des documentaires pour plusieurs grandes chaines de télévision. La surface de réparation est son premier roman, écrit à 60 ans. Mais on ne dénote aucune maladresse de style, aucune imprécision ou non sens, ce qui est dû au fait que l'auteur baigne dans le monde de l'écriture depuis le début de sa carrière professionnelle.

L'idée de parler du syndrome d'Asperger via un personnage est lié à une rencontre que l'auteur a faite il y a quelques temps : le fils d'un de ses amis, qui est lui-même atteint du syndrome. J'ai aimé la façon dont ce sujet a été traité, de manière non centrale. Cependant, le roman est très bien documenté et soulève les difficultés d'être autiste aujourd'hui en France et notamment les difficultés de diagnostic.

L'écriture est fluide, on se laisse porter par la rencontre de Vincent et Léonard.

Le thème du football est présent sans être envahissant. C'est en fait un prétexte pour pouvoir raconter l'histoire. Le vrai thème est le regroupement familial, dans le sens où des membres de la famille fâchés depuis longue date font table rase du passé et renouent des liens, profitent de l'instant présent.

Un petit mot sur le titre que j'aime beaucoup car il est à double sens : en rapport avec le football mais aussi avec la "réparation" des vies des personnages...

En conclusion, une très belle lecture dont on retire des enseignements. Je vous le conseille fortement !
 

Flammarion, 223 pages, 18 euros

Partager cet article

Repost 0
Published by mimigogotte-et-les-livres - dans Littérature francaise
commenter cet article

commentaires

Audrey 09/06/2015 10:23

Bonjour,
Suite à la découverte de votre blog, je me permets de vous contacter car je souhaitais vous faire découvrir le service Focus Littérature, http://www.focus-litterature.com dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs.
En espérant que le concept de Focus Littérature vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements.

Audrey
Responsable communication Focus Littérature
contact@focus-litterature.com

Présentation

  • : mimigogotte et les livres
  • mimigogotte et les livres
  • : Quelques mots sur les livres lus, aimés ou pas, finis ou abandonnés... Retrouvez-moi aussi sur instagram : mimigogotte
  • Contact

En ce moment, je lis ...

Recherche

Les Challenges

 

 

 

challenge-blackmoon

illimité
2 livres lus

 

 

challenge100livrespreferes

illimité
2/100 titres lus    

Archives