Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 21:08

l'effet larsenRésumé :
Août 1998. Nola a dix-huit ans et vient de perdre son père. Avec sa mère, Mira, elle emménage dans un vieil immeuble au coeur de Paris. Mais la tristesse de Mira prend peu à peu une forme étrange : le frottement d'un tissu, une goutte d'eau tombant au sol, sonnent à ses oreilles comme un hurlement. Elle se coupe alors du bruit de la vie, du raffut des vivants. Nola se bat pour deux et découvre rapidement que les non-dits du passé sont lourds de conséquences...

 

La quatrième de couverture de cette édition en dit un peu moins sur l'intrigue que l'édition d'origine. Je vais donc faire mon propre résumé. Nola a trente ans. Elle se remémore l'été 1998. Son père Jacques vient de mourir, il était au mauvais endroit au mauvais moment. Nola et sa mère Mira sont remplies de chagrin. Elles sont obligées de déménager de leur domicile de Montreuil. Pour se changer les idées, Nola trouve un job d'été dans un bistrot. Mira sombre de plus en plus. Le bruit du monde extérieur lui est de plus en plus insupportable. Ce mal dont elle souffre est-il du à la mort de son mari ou à autre chose ? Quel secret cache-t-elle ? Mira doit parler si elle veut reprendre le dessus, pour elle, pour sa fille.

 

J'ai lu ce roman presque d'une traite. Delphine Bertholon a un talent pour faire passer les émotions, pour décrire les sentiments.
Le roman est rédigé sous forme de plusieurs petites parties, contenant de courts chapitres. Cela rend la lecture rapide et agréable.
Malgré un sujet triste et difficile, l'écriture est assez légère. Je n'ai pas senti de pathos ni de larmoyant dans ce roman. L'écriture est simple, efficace. Juste ce qu'il faut pour faire un bon roman.

 

Concernant les personnages, je me suis attachée à Nola. Cette jeune femme a subi le chagrin de sa mère en plus du sien. Elle a du vite reprendre pied pour soutenir sa mère, s'en sortir. Elle va tout faire pour.
J'ai trouvé sa mère parfois égoïste, parce qu'elle ne voit que son mal être à elle et pas celui de sa fille... mais aussi pour avoir gardé un secret qui la ronge depuis longtemps.

D'autres personnages parcourent ce roman. Ils ont tous leur place.

 

En conclusion, Delphine Bertholon signe un très bon roman avec L'effet Larsen. La narration est maîtrisée, l'écriture simple et efficace, les personnages attachants. Je vous le recommande !

 

J'ai Lu, 315 pages, 7.80 euros

 

Ce livre fait partie du Défi La Plume au Féminin ainsi que du Challenge Je vide ma bibliothèque

 

La Plume au f minin2  jevidemabiblio

Partager cet article

Repost 0
Published by mimigogotte-et-les-livres - dans Littérature francaise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : mimigogotte et les livres
  • mimigogotte et les livres
  • : Quelques mots sur les livres lus, aimés ou pas, finis ou abandonnés... Retrouvez-moi aussi sur instagram : mimigogotte
  • Contact

En ce moment, je lis ...

Recherche

Les Challenges

 

 

 

challenge-blackmoon

illimité
2 livres lus

 

 

challenge100livrespreferes

illimité
2/100 titres lus    

Archives