Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 19:35

la-douleur-de-l-absence.jpgRésumé :

Quand Tessa entre dans le cabinet de Celia, thérapeute, elle espère trouver des réponses aux questions qui la hantent depuis l'accident ayant coûté la vie à sa petite fille de quatre ans : qui peut bien être ce chauffard qui roulait si vite devant l'école maternelle ? Comment a-t-il pu s'enfuir alors qu'Abby gisait sur la route ? Pourquoi la police a-t-elle laissé tomber l'enquête ? Et, surtout, comment continuer à vivre sans Abby ?

Au fur et à mesure des séances, un lien de confiance, et même d'affection, se crée entre les deux femmes. Car Celia est la mieux placée pour comprendre Tessa : elle-même a perdu une petite fille, emportée par la maladie.

Mais ce que toutes deux ignorent, c'est qu'elles ont plus en commun qu'un impossible deuil. Poursuivant sa quête d'apaisement, Tessa va mettre au jour une terrible vérité qui fera tomber toutes leurs certitudes...

 

Tessa a perdu sa fille dans un accident. Un chauffard l'a renversé puis laissé pour morte sur la route. Tessa et son mari ont sombré dans un chagrin immense. L'enquête lancée sur la mort d'Abby piétine, les personnes chargées de cette affaire ne semblent pas motivées à découvrir le responsable.

Pour essayer de réapprendre à vivre, Tessa consulte régulièrement Celia, une psychothérapeute. Peu à peu, elles nouent une relation et deviennent amies. Seulement, elles sont liées par un terrible évènement...

 

C'est la couverture qui m'a attirée vers ce roman dans les étalages de ma librairie habituelle. Le résumé promettait une histoire pleine d'émotion, aux personnages attachants et à l'intrigue intéressante et bouleversante.

 

Tout est là. De par le sujet abordé, à savoir la perte d'un enfant brutalement, l'émotion est très présente. Même si ma gorge s'est serrée plusieurs fois pendant ma lecture, le roman se laisse toutefois lire sans problème.

Tessa est un personnage attachant. Forcément on partage sa douleur, on compatit, on a envie comme elle de découvrir ce qu'il s'est passé. C'est une femme forte, tout comme Celia, qui devra affronter une terrible vérité.

 

Le roman est raconté sous la forme d'un journal intime. A tour de rôle, on lit celui de Tessa et de Celia. J'ai aimé ce mode de narration. Il permet de connaître les sentiments, les pensées des personnages, rendant leur personnalité, leur psychologie plus complète.

L'écriture est simple. Le sujet est abordé sans pathos ni larmoiement.

Je ne me suis pas doutée une seule seconde de la fin, bien que plusieurs indices auraient pu me mettre sur la piste.

 

En conclusion, un très beau roman, à savourer pour le sujet abordé, les personnages... Je vous le recommande vivement !

 

Le Livre de Poche, 403 pages, 7.10 euros

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mimigogotte-et-les-livres - dans Littérature étrangère
commenter cet article

commentaires

Leiloona 10/07/2014 10:11

Je note, effectivement il a l'air très beau.

mimigogotte-et-les-livres 10/07/2014 14:38



Très très beau !


Belle semaine de lectures :)



Présentation

  • : mimigogotte et les livres
  • mimigogotte et les livres
  • : Quelques mots sur les livres lus, aimés ou pas, finis ou abandonnés... Retrouvez-moi aussi sur instagram : mimigogotte
  • Contact

En ce moment, je lis ...

Recherche

Les Challenges

 

 

 

challenge-blackmoon

illimité
2 livres lus

 

 

challenge100livrespreferes

illimité
2/100 titres lus    

Archives