Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 09:25

roseRésumé :
Paris, sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie.
Liée par une promesse faite à son mari, elle ne eput se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé...

 

Rose, une femme d'une soixante d'années, a perdu son mari Armand il y a quelques temps. Elle lui a promis de garder leur maison, qu'il aimait tant. Alors quand commencent les travaux d'Haussmann afin de changer le visage de Paris, de moderniser la capitale, Rose reçoit une lettre du préfet. Sa maison est sur le tracé du futur grand boulevard. Rose est donc condamnée à quitter sa maison. Elle ne peut s'y résoudre et luttera jusqu'au bout afin de tenir sa promesse envers son défunt mari, qu'elle aime tant.

 

Ce roman m'a charmée, par son histoire, par l'écriture toute en finesse. J'ai suivi avec intêret la vie de Rose, même si je dois avouer que les premières pages ne m'ont pas passionnée.

 

Ce roman se déroule sous forme d'une longue lettre écrite par Rose, adréssée à son mari. Elle y raconte son combat pour garder sa maison, ses souvenirs, la vie de son quartier. Elle a aussi un secret à livrer, pour se délivrer.

 

J'ai aimé la forme du roman. Le fait que ce soit Rose qui écrit à son mari m'a touché. J'ai ressenti les sentiments de Rose, sa tristesse, sa peur de ne pas tenir sa promesse. J'ai apprécié le personnage de Rose, je m'y suis attachée. Tatiana de Rosnay a donné une vrai dimension à son personnage.
On croise également d'autres personnages dans ce roman, plus ou moins sympathiques. 

L'écriture est touchante également, d'époque. Moi qui aime tellement Paris, j'ai adoré découvrir le Paris d'avant. On y apprend beaucoup de choses sur un pan de l'histoire de Paris.

 

L'épilogue m'a surprise, mais en même temps je m'y attendais. J'espérais seulement que cela ne se finisse pas ainsi.. C'est tellement triste...

 

En conclusion, j'ai été touchée par ce roman. C'est une très belle preuve d'amour, mais en même temps tellement triste. Un très beau roman de Tatiana de Rosnay, servie par une écriture douce et ancienne, mais pas le meilleur je pense. 

 

Le Livre de Poche, 251 pages, 6.90 euros 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by mimigogotte-et-les-livres - dans Littérature étrangère
commenter cet article

commentaires

sarah cara 06/06/2014 18:44

Pourquoi pas ? Je crois ne jamais avoir rien lu de cet auteur pourtant ultra connue. Ta chronique me donne envie en tout cas ;)

mimigogotte-et-les-livres 06/06/2014 18:50



Je suis ravie de t'avoir donné envie de le lire !



Présentation

  • : mimigogotte et les livres
  • mimigogotte et les livres
  • : Quelques mots sur les livres lus, aimés ou pas, finis ou abandonnés... Retrouvez-moi aussi sur instagram : mimigogotte
  • Contact

En ce moment, je lis ...

Recherche

Les Challenges

 

 

 

challenge-blackmoon

illimité
2 livres lus

 

 

challenge100livrespreferes

illimité
2/100 titres lus    

Archives